Comment répondre à des questions inconfortables?

Vous voulez devenir mères lesbiennes et vous êtes effrayées par certaines possibles réactions de votre environnement: famille, amis ou collègues de travail ?.

Beaucoup d’autres couples de lesbiennes ont déjà vécu cela. Ce sont quelques-unes des questions les plus courantes auxquelles vous devrez faire face. Certaines questions seront sûrement intéressantes et d’autres tout simplement inconfortables. Faites-les face avec humour, affection et avec d’informations.

Qui est le père? et que savez-vous de lui?

En Espagne, le don de sperme est anonyme. Nous ne savons donc pas qui est le père. Ni les enfants ne peuvent connaître leur père biologique, ni bien sûr, le père biologique n’a des droits sur ces enfants. Des tests d’aptitude potentiels, tant physiques que mentaux, sont effectués sur les donneurs.

Qui est la mère biologique d’entre vous?

Il n’y a pas de première ou deuxième mère! Nous sommes toutes les deux mères à parts égales.

Ne pensez-vous pas que votre fils perd quelque chose en n’ayant pas de figure masculine à la maison?

Comme tous les couples, nous essayons d’éduquer nos enfants avec des valeurs de respect, de tolérance et d’égalité. Nous lui proposons donc, par exemple, des différentes activités et c’est lui qui choisit ce qu’il préfère.

D’autre part, notre fils continuera d’avoir de nombreux exemples masculins dans sa vie en famille ou entre amis.

Lesbiennes, pouvez-vous être de bonnes mères?

Les études indiquent qu’il n’y a pas de différence de développement entre les groupes d’enfants élevés par des parents hétérosexuels ou homosexuels. Il est même possible qu’ils soient des enfants plus ouverts.

En aucun cas l’orientation sexuelle des parents n’influence celle des enfants.

Qui est la mère et qui est le père?

Nous sommes toutes les deux leurs mères, nous les aimons avec folie et nous avons les mêmes droits et les mêmes responsabilités dans l’éducation de nos enfants.

Comment allez-vous vous appeler pour vous différencier?

Cela se produit généralement de manière très naturelle: dans notre cas, nous avons décidé qu’il nous appellerait dès le début « mam » et « maman », et dans d’autres occasions, il est maman-mère … il vous identifiera et vous différenciera parfaitement. Dans le cas où vous êtes de nationalité différente ou que vous parlez différentes langues, c’est encore plus facile: mamá, mum, maman, mami…

Ne pensez-vous pas qu’avoir deux mères peut donner à votre enfant un sentiment de différence?

Les enfants de parents homosexuels ou de mères lesbiennes sont aussi heureux que leurs amis de parents hétérosexuels, ils ne montrent aucune différence dans le choix des activités, des intérêts ou même des amis. Et c’est pareil lorsqu’ils atteignent l’âge adulte avec le choix de travail ou type de vie, par exemple.

De nombreux enfants ont des mères lesbiennes et il existe une diversité croissante de modèles familiaux. Mais chaque enfant est différent, pour certains enfants, cela n’a pas d’importance et pour d’autres, cela peut être difficile de se sentir différent (pour cette raison ou pour d’autres). L’important est qu’ils puissent en parler en toute confiance avec vous.

Pensez-vous qu’on puisse maltraiter votre fils á cause d’avoir deux mères lesbiennes?

La principale préoccupation de toutes les mères est que quelqu’un traite mal leurs fils. Mais pas seulement pour le fait d’avoir deux mères lesbiennes, mais aussi pour tout ce qui les met mal à l’aise. Il est important que nos enfants nous parlent, qu’ils nous racontent leurs expériences et que, dans les écoles, ils en parlent et se renseignent sur la diversité de la famille.

L’enfant peut-il être enregistré comme l’enfant des deux?

Les couples de mères lesbiennes en Espagne doivent être mariés pour pouvoir inscrire leurs enfants au registre de l’état civil et recevoir un document prouvant qu’ils ont subi une procédure de procréation assistée.

Dans les certificats d’enregistrement apparaissent déjà les rôles parents A et B, mais il reste encore beaucoup de travail de normalisation à effectuer dans de nombreux formulaires…

Vous êtes heureux ensemble et maintenant vous voulez former une famille, ne laissez pas l’ignorance ou le manque d’éducation concernant l’homosexualité et les
traitements de procréation assistée , qu’ils soient un obstacle. Répondez toujours avec de l’affection, avec informations et avec de l’humour!